5ANIMAUX - Association Loi 1901, crée en 2003

7, Place Marius Pinel - 31500 TOULOUSE - Tél. : 06 20 94 78 93

Webdesign : Eric Péro (spyro) 

LE QI GONG

« Qu’est-ce qui donne à un humain une claire vision et une ouïe fine,

un corps droit dont les différentes parties se fléchissent et s’étirent facilement ?

Qu’est-ce qui lui permet d’analyser et d’apprécier le semblable du différent,

les choses qui sont opportunes et celles qui ne le sont pas ?

C’est l’abondance du souffle et l’activité du spirituel. »

 

Huainanzi (IIème siècle av.JC)

 
 
 

Ci-dessous liste des documents à consulter :

- Thérapies complémentaires

   Acupuncture, hypnose, ostéopathie, tai-chi, leur place parmi les ressources de soins…

- QI GONG et santé mentale

   Entre science et religion, modernite et tradition, le discours pluriel des pratiquants du qigong.

- TAIJI QUAN et prévention des risques psycho-sociaux pour le personnel médical

> COMMENT SE DÉROULE UNE SÉANCE DE QI-GONG ?

> DEUX APPLICATIONS PRINCIPALES :

> SPÉCIFICITÉS DU QI GONG :

DEFINITION ET SPECIFICITES

Le Qi gong est la gymnastique chinoise de santé. C’est une technique complète et structurée, facilement accessible, qui permet d’agir tranquillement et efficacement sur notre corps et notre mental.

Le Qi Gong est souvent assimilé à une gymnastique douce, de par la douceur des mouvements et du fait qu’il peut être pratiqué par tous, ceci jusqu’à un âge avancé. Il ne saurait cependant être uniquement défini ainsi : c’est également, grâce aux spécificités des arts corporels énergétiques chinois, une voie sure et puissante de transformation du corps (travail sur la structure), de vitalité (libération et raffinement du souffle qi) et d’apaisement (régulation des émotions et techniques méditatives).

 

COMMENT SE DÉROULE UNE SÉANCE DE QI-GONG ?

 

> La séance débute généralement par une période de relaxation liée à une action sur le Souffle. La respiration naturelle est progressivement restaurée dans ses pleines capacités).

> Une période d'éveil corporel basée principalement sur la mise en mouvement des articulations, ainsi que sur une alternance d’étirements et de relâchements des muscles et tendons.

> Une série de Qi-Gong adaptée aux participants (cf. qi gong enseignés).

 

DEUX APPLICATIONS PRINCIPALES :

 

> Gérer le stress en repositionnant le corps (développer l’ancrage au sol, le ressenti interne des axes corporels et du centre de gravité) et en libérant progressivement les capacités respiratoires (régulation de l’activité mentale, détente générale).

> Augmenter la sensation de bien-être corporel : par la précision et la douceur des mouvements, réduire ou éliminer les inconforts d’ordre digestif, circulatoire, ou articulaire (inclus : vertébraux) ; harmoniser la circulation du Sang et du Souffle pour entretenir la santé.

 

LES SPÉCIFICITÉS DU QI GONG :

 

> L'efficacité éprouvée d'une méthode ancestrale.

Si le Qi gong fait effectivement partie intégrante de la culture chinoise classique et contemporaine, c'est dès IIIème siècle avant notre ère que l'on trouve les premières traces de mouvements à vocation thérapeutique et c’est à la même époque (Royaumes Combattants IVè-IIIè siècle) que commencent à en être formulées les bases théoriques. L'efficacité du Qi Gong en tant que méthode d'entretien de la santé a ainsi été éprouvée par des générations de chinois, et la rudesse de leurs conditions de vie n'aurait pas permis de conserver une pratique à l'efficacité douteuse.

 

> L'intégration dans un système médical complet

Le Qi Gong s’est développé concomitamment à la médecine traditionnelle chinoise (M.T.C), et bénéficie de la sophistication de celle-ci : depuis les fondements physiologiques et philosophiques ( les théories du Qi , du Tai Ji , des Wu Xin , le système des méridiens et des points d'acuponcture,…) jusqu'à leurs applications concrètes en matière de méthodes de diagnostic et de traitement préventif / curatif. La M.T.C est reconnue par l'O.M.S comme une science médicale à part entière, au même titre que la science médicale occidentale.

 

> La dimension psychique.

Avec le Qi Gong, il y a une mise en interrelation cohérente entre la matière corporelle, l'énergie vitale qui l'anime, et le psychisme. Cela se traduit par l'utilisation de visualisations mentales pour induire un comportement du souffle qi visant à un mieux-être corporel. Dans un enchaînement de Qi Gong, l'efficacité du mouvement, qui déjà tient compte du trajet des méridiens d'acupuncture, est ainsi relayée par une visualisation appropriée ; cet aspect de la méthode peut être particulièrement utile avec des personnes à mobilité réduite (malade, accidentés, personnes âgées).